Candice Trojman

Après des études de musicologie et de violon, Candice Trojman suit les enseignements des professeurs de chant Sonia Harmenik et Biliana Histova en Bulgarie (Sofia et Plovdiv). Elle entre à la Schola Cantorum dans la classe d’Anna Maria Bondi puis au Conservatoire de Paris dans la classe de Guillemette Laurens.

Parallèlement à ses études musicales, elle obtient son diplôme d’ingénieur. Passionnée par la musique, elle se consacre à l’art lyrique.

Elle participe à la master class de l’Opera Fuoco autour de la musique de Rameau, avec David Stern, Jay Bernfeld et Isabelle Poulenard. Elle chantera les Leçons de Ténèbres de Charpentier au Festival du Comminges 2013 (dir. Guillemette Laurens).

En 2014, elle chante le Requiem de Brahms dans le Chœur de l’Orchestre de Paris, Salle Pleyel (dir. Paavo Jarvi).

A l’âge de 16 ans, elle chante à l’Opéra de Nice pour le Gala des jeunes talents. Elle fait ses débuts sur scène en 2013 dans le rôle de Zerlina dans Don Giovanni de Mozart et dans le rôle de la Princesse de Shemakha dans le Coq d’Or de Rimsky-Korsakov en Bulgarie (m.e.s. Biliana Histova). Elle chante en 2014 le rôle d’Adèle dans la Chauve-souris de J. Strauss (m.e.s. Anne Donnadieu) à Paris et le rôle de Cupidon dans Orphée aux Enfers d’Offenbach (m.e.s. Colette Hochain). Elle participe en 2015 à la création du spectacle musicale « Offenbach, le petit Mozart des Champs Élysées » (m.e.s. Julia Knecht).

Elle est finaliste au concours « Muses » en 2005 alors qu’elle n’a que 17 ans et remporte le 2ème Prix des Clés d’Or en 2013.

Lauréate du concours FMAJI 2015, elle participe au Festival d’Automne des Jeunes Interprètes et chante avec l’Orchestre Lutetia (dir. Martin Lebel) et l’Orchestre la Symphonie de poche (dir. Nicolas Simon).

Elle fait partie de l’ensemble des Jeunes Voix (dir. Sylvie Portal). Elle participe aux prestigieux concerts d’Urgence Darfour auprès de Natalie Dessay, Laurent Naouri ou encore Didier Sandre.

Artiste prometteuse, Candice Trojman est finaliste du « Prix d’Europe » 2016.